11e Journées Zurichoises des Traumatismes :
Dignité et blessures psychologiques

Données

Date: 1er jour:
17 sept. 2020
2e jour:
18 sept. 2020
3e jour:
19 sept. 2020
Heure: chacun 10h00–17h30
Gestion : Dr. Peter A. Levine (USA)
Prof. Dr. Gerald Hüther (DE)
Langue: Anglais traduit en Allemand
Deutsch / Englisch mit Übersetzung in beide Sprachen 
Coûts: CHF 830

Tagespässe: 300 CHF

Lieu des cours: Zürich

Kronensaal beim Zehntenhausplatz in Zürich Affoltern


Soutien à l'auto-développement et à l'auto-guérison après des expériences difficiles

Premier jour : Dr PETER A. LEVINE
Surmonter la honte et retrouver sa dignité


La honte chronique est une émotion hautement destructrice que les gens pendant très, très longtemps. Il est comparable à Le cancer. D'abord, il y a la "tumeur" - peut-être vient-elle d'abord d'une sévère réprimande de la part d'un parent ou de l'enseignant, ainsi qu'une perte de contact et Perte de confiance. La partie "métastasée" embarrassante se répand, infecte l'organisme entier, fait s'effondrer le corps, pollue l'esprit et sape notre sens fondamental de le bien-être et notre dignité.

Cette honte toxique longtemps usée est associée à une et un modèle autonome correspondant. Il est un schéma similaire à celui des traumatismes subis - y compris les états de surexcitation et de sous-excitation, et la séparation et la solitude. L'expérience de la honte du corps opposé est l'expérience directe de l'attitude somatique/autonome de la dignité et Fier. Il est physiologiquement impossible de garder longtemps la honte en soi. si nous, en tant qu'êtres humains, avons un sentiment enraciné et incarné de la dignité intérieure (et aussi de la fierté) en nous. Lorsque nous avons cette relation dynamique dans le cadre d'une alliance thérapeutique, peut transformer la honte en un sentiment fondamental d'estime de soi et de compassion pour soi-même seront eux-mêmes transformés. Ce processus d'intégration est essentiel pour la promotion de la santé en général et d'une Sentiment de dignité et d'être soi-même.


Deuxième jour : Prof. Dr. med. GERALD HÜTHER
Le développement des potentiels investis en nous

De l'enchevêtrement au développement : le potentiel se déploie grâce à la réorganisation des schémas orbitaux du cerveau
Le neurone Les possibilités de connexion sont structurées après la naissance sur la base de la Les expériences qui sont faites avec les personnes en relation respectives. Cela conduit inévitablement à des enchevêtrements entre les investissements propres et les modèles de relations entre adultes. Ces enchevêtrements plus ou moins prononcés
empêchent la Développement des potentiels créés dans une personne. C'est pourquoi développement, c'est-à-dire la séparation des l'enchevêtrement, la condition préalable décisive Le processus de développement est relancé.
Une telle évolution devrait être activement soutenue par la personne concernée. être aspirés, c'est-à-dire recherchés. Avec pour objectif de "reconnecter la déconnecté" est une réactivation de ces inhibitions et donc se diviser en parties via les réseaux neuronaux respectifs requis. La personne en question devrait donc redécouvrir ce qu'elle
a supprimé
pendant sa socialisation
(par exemple, la joie de vivre, le désir d'apprendre, la volonté créative). Standardisé Les méthodes thérapeutiques ne sont pas adaptées à cette situation. L'impulsion décisive pour Un tel processus de développement est le contact profond avec l posséder des actions démantelées.

3ème jour : Prof. Dr. med. GERALD HÜTHER
Le pouvoir de guérison de l'amour

Chaque personne apporte de ses expériences prénatales deux

de besoins fondamentaux dans le monde, qui couvriront toutesa vie déterminer : le besoin de connexion d'une part, et la nécessité l'autonomie d'autre part.

Dans un monde qui change constamment par nos propres actions nous ne pouvons rester en bonne santé que si nous sommes capables de vivre comme sont disposés à nous aider constamment à nous comprendre, même si nous sommes changement. Nous serions déjà en mesure de le faire. Quoi qu'il en soit, nous avons un Un cerveau qui nous permet de le faire.

Ce n'est pas le stress psychologique qui nous rend malades l'usure physique ou les nombreux agents pathogènes, qui sont partout. Si nous tombons malades, c'est parce que Vivre selon des idées qui nous rendent malades. Pour être en bonne santé ...donc nous devons nous débarrasser de ces idées. Pour cela mais nous ne pourrons pas le faire tant que nous n'aurons pas trouvé quelque chose (ou retrouver), ce qui est beaucoup plus important et attrayant pour nous que toutes les personnes jusqu'ici persécutées, empêtrées et malades performances. Heureusement, il y a une chose qui est inévitable, c'est-à-dire complètement différente de seul, libéré de tous ces enchevêtrements et dans un développement de l'entreprise. Au moins quand nous le trouvons en nous ou mieux : a retrouver ou peut-être simplement la laisser se produire. Ce Les remèdes universels ont un nom : C'est l'amour. 

Mais avant vous, avec un regard transfiguré dans votre fauteuil de séminaire couler : cet amour qui est voulu ici n'a rien à voir avec cela, ce qui est ce que la plupart des gens pensent.



"Aucun homme ne peut faire l'in développer les potentiels investis en lui, s'il est capable, dans sa dignité, de ou même viole sa propre dignité". (Gerald Hüther)

Dr. Peter A. Levine

Peter A. Levine, PhD, a étudié pendant plus de 50 ans les réactions de l’être humain au stress et au traumatisme, et est considéré comme l’un des meilleurs experts de l’axe somatique de la théorie du traumatisme. Docteur en biophysique médicale et en psychologie, il a œuvré comme conseiller auprès de la NASA durant la mise au point de la navette spatiale et a enseigné dans …

Prof. Dr. Gerald Hüther

Le Dr Gerald Hüther est un neurobiologiste qualifié. Il est l'un des plus célèbres chercheurs sur le cerveau en Europe. En pratique, il s'est récemment spécialisé dans la recherche en prévention neurobiologique dans le cadre de diverses initiatives et projets. Il écrit des ouvrages de non-fiction, donne des conférences, organise des congrès, travaille comme consultant pour des …